PIX_montage FLOU.png

Avec : Mathias Forge & Anne-Laure Pigache (écriture et jeu)

Distribution en cours d'élaboration

Télécharger le dossier en PDF

Production : Les Harmoniques du Néon.

Coproduction et partenaires et soutiens de la création en cours de recherche

CALENDRIER DE CREATION

2021 -2021 : phase de laboratoire #1 (émission radio mensuelle)

2021-2022 : phase de laboratoire #2 (émission radio mensuelle, résidence d’observation et d’exploration, performances)

2022-2023 : résidences de création chez les partenaires en coproduction (en cours d’élaboration)

LE FLOU SUR

LA LANGUE

Création 2023

Performance et émission radio.

La pensée n’est plus une réflexion analytique claire mais une cartographie insulaire, un paysage de pensées multiples et simultanées. Une tentative poétique et musicale.

 

LE FLOU SUR LA LANGUE est aujourd’hui une émission de radio programmée mensuellement sur Radio Campus Grenoble, présentée par deux animateurs dévariés qui s'attachent scrupuleusement et en direct à déconstruire la langue pour penser sonorement.

Nous considérons l’espace de l’émission radio comme un endroit de création, un endroit d’essai, de labo, d’exploration, de travail, d’improvisation, de recherche. Nous pensons chaque émission comme une partition de paroles à inventer et à tester avec différent-e-s invité-es, ou parfois simplement à deux. A partir des expérimentations de cette émission nous élaborons des partitions de paroles, des protocoles de discussions que nous mettons en jeu dans les émissions ou à l’occasion de performances live. Ainsi nous cheminons vers un spectacle où nous mettrons en scène cette situation radiophonique en public.

A ce jour nous imaginons un spectacle qui serait un plateau radio en direct, avec des spectateurs.

Chaque fois que nous jouerons, nous voulons que l’émission soit diffusée en direct sur une fréquence locale car ce qui nous intéresse d’explorer dans cette performance c’est la double adresse en direction des auditeurs de la radio et en direction des spectateurs qui sont avec nous. Avec une adresse a priori priorisée vers les auditeurs de la radio, proposant ainsi aux spectateurs d’être les témoins d’une pièce qui se joue pour un ailleurs.