PIX DVDLC sauts rouges_CREDIT PHOTO asso vue a joyeuse.jpg

Avec : Anne-Julie Rollet, Anne-Laure Pigache & Mathias Forge (écriture et jeu)  Regard extérieur : Laurie Peschier-Pimont

DU VENT

DANS LE CADRE

Adaptation 2022 de la création VITRINE

En diffusion

Performance visuelle et sonore

pour une vitrine et ses passants

 

Est-ce que j’entends tout ce que je vois ?

Est-ce que je vois tout ce que j’entends ?

 

Cela se passe dans un lieu avec une vitrine ou une grande baie vitrée donnant sur la rue. Les spectateurs sont à l'intérieur et regardent au dehors, le cadre de la vitrine opère comme un cadre cinématographique, un lieu d'images. Le public est invité à regarder la rue, à observer la poésie d’un quotidien qui ne peut se réduire à sa simple fonctionnalité car des milliers d’autres choses s’y racontent dès qu’on s’arrête pour se décaler de la temporalité de ce va et vient. La vitrine devient un écran sur le réel, les spectateurs s'engagent à audio-voir ce réel. Par des propositions sonores et performatives nous invitons le public à observer le dehors et à l’écouter puis petit à petit à décaler la perception de ce quotidien pour en révéler les usages, les bizarreries et les pratiques anthropologiques spécifiques à chaque lieu. Créer une situation pour que le spectateur puisse regarder ce lieu qui va se révéler petit à petit et l'inviter à sentir les traces que laissent ces passants dans un lieu mais aussi en nous. Et quelles traces en retours nous y laissons, par nos regards, par les imaginaires que nous y aurons projeté le temps de la performance.

Production : Les Harmoniques du Néon / Coproduction : FORMAT – ou la création d’un territoire de danse / Résidences : Ouverture Exceptionnelle – Cie Scalène, FORMAT – ou la création d’un territoire de danse / Soutiens : DRAC Auvergne Rhône Alpes via le dispositif de Plan De Relance 2021.

DU VENT DANS LE CADRE EST PASSÉE & PASSERA PAR GRENOBLE (Ouverture Exceptionnelle – Cie Scalène), JOYEUSE (FORMAT – ou la création d’un territoire de danse)